Nexity 43.80€ | -0.41% a signé avec la Caisse d’Allocations Familiales des Yvelines, la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) d’un l’immeuble à Versailles (78). Situé sur un terrain acquis auprès de la ville de Versailles dans le nouveau quartier de la gare de VersaillesChantiers, l’immeuble est signé par l’architecte Christian de Portzamparc. Ce futur actif de bureaux proposera une surface de 6 618 m² SPD sur R+5 et 68 parkings. Le programme vise la cerfication HQE Excellent.

L’immeuble réalisé par Nexity Immobilier d’entreprise s’insère dans le périmètre de la dernière étape de la requalification du quartier des Chantiers à Versailles, organisée autour de deux îlots : l’îlot est à vocation tertiaire composé de 2 bâtiments, dont l’immeuble acquis par la CAF des Yvelines, avec coeur d’îlot paysager et stationnements souterrains, et l’îlot ouest réalisé entièrement par les équipes d’immobilier résidentiel de Nexity qui accueillera des logements en accession libre, des logements sociaux, une résidence services séniors et une crèche, l’ensemble des stationnement correspondants étant souterrains.

Le démarrage des travaux est prévu en janvier 2017, pour environ 20 mois. Dans cette transaction réalisée par les équipes de Nexity Conseil et Transaction, Nexity était conseillé par les notaires du Trocadéro. La CAF des Yvelines était conseillée par l’étude Panhard & Associés et IC Avocats.

Le 6 janvier dernier, The Carlyle Group a réalisé, pour le compte d’investisseurs, l’acquisition auprès du groupe SNCF d’un ensemble immobilier de 23 600 m² situé 17, rue d’Amsterdam et 43-51, rue de Londres au sein de l’Ilot Saint-Lazare, dans le 8e arrondissement de Paris.

Cette acquisition est l’aboutissement de l’appel public à projets lancé par les équipes immobilières de SNCF en 2012. Carlyle a été désigné lauréat en janvier 2013. Dans le cadre d’un partenariat exemplaire de quatre ans, Carlyle et SNCF (pilotage par SNCF Immobilier et en coordination avec les équipes de Gares & Connexions, celles de l’exploitation de la Gare et les équipes d’ingénierie ferroviaire) ont étudié les contraintes particulières de montage liées au développement du projet immobilier, notamment son imbrication au sein d’une gare majeure en exploitation. La conception architecturale a été confiée à Jacques Ferrier (agence Jacques Ferrier Architecture).

En considération de l’identité particulière du site de la Gare Paris Saint-Lazare, et en anticipation des exigences sociales et des codes comportementaux, Carlyle et Jacques Ferrier ont imaginé le projet « Grand Central – Saint Lazare », qui offrira 23 600 m² à usage de bureaux et services, de commerces, d’agriculture urbaine et d’espaces ouverts sur la Ville, accessibles au public.

Le constructeur « Bouygues Bâtiment Ile de France – rénovation privée », a accompagné Carlyle dès les premières heures. Les travaux de construction de ce nouvel ensemble tertiaire ont été initiés en novembre 2015. L’achèvement est prévu début 2019.

« Cette opération a été longuement préparée pour tenir compte de son environnement ferroviaire sensible, en forte adhérence avec les quais de la gare et la grande halle voyageurs. Nous avons également dû conserver pour les besoins de l’exploitation de la gare, les activités situées au niveau du quai, et en rez-de-chaussée de l’immeuble. Il ne s’agit donc pas d’une vente ordinaire. SNCF Immobilier a su répondre efficacement aux défis qu’impose le projet, scellant ainsi un partenariat de confiance avec l’Acquéreur et ses équipes », a déclaré Benoit Quignon, directeur général de SNCF Immobilier.

SNCF a été conseillée par l’Étude Les Notaires du Trocadéro (Pascal Erout et Aurélie Debuisson André), et par le conseil en immobilier d’entreprise JLL – Corporate Solutions et Capital Market. Carlyle a été conseillé par l’Étude des Notaires Associés de Meudon (Thierry Vachon et Laurent Landais), et les cabinets Clifford Chance, Fairway et Herbert Smith Freehills. Le financement de l’opération est assuré par la SOCFIM (Groupe BPCE) conseillée par Maître Eric Bailleul.

L'immeuble Online de 18 000 m² à Rueil-Malmaison sera développé pour mi-2018. © DR

L’immeuble Online de 18 000 m² à Rueil-Malmaison sera développé pour mi-2018. © DR

Nexity a signé avec Crédit Agricole Assurances la Vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) de l’immeuble “Online” à Rueil-Malmaison (92). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Situé sur la place Renault, à l’angle de la rue François Jacob et de la rue des Deux Gares, le projet a été dessiné par l’agence d’architecture Jean-Paul Viguier et Associés.

Le programme, réalisé par Nexity, propose une surface de près de 18 000 m² de bureaux et 315 places de parkings.

“Parfaitement desservi (RER A au pied de l’immeuble, accès direct à l’A86) et idéalement placé à Rueil-sur-Seine, l’immeuble, rythmé par des terrasses et jardins arborés, se déploie autour d’un atrium central, selon le communiqué de Nexity. Il est conçu pour être convivial, flexible et connecté afin d’accueillir aussi bien des espaces de travail traditionnels que des espaces de coworking”.

Les travaux engagés permettront de restructurer l’immeuble existant et d’y ajouter une extension doublant la surface globale de bureaux.

Le programme vise la cerfication RT2012 -30 % ainsi que les certifications HQE Excellent, BREEAM niveau “very good” et le label Effinergie+.

Sa livraison est prévue pour mi-2018. Dans cette transaction, Nexity était conseillé par les notaires du Trocadéro pour les aspects juridiques et par le département investissement de JLL. Crédit Agricole Assurances, était conseillé par Crédit Agricole Immobilier Investors et l’étude Oudot & Associés.

L’immeuble Périsight à Clichy © D.R.

L’immeuble Périsight à Clichy © D.R.

LaSalle a acheté en VEFA auprès de Nexity Immobilier d’Entreprise, l’immeuble Périsight, un actif de bureaux de 9 600 m² à Clichy-la-Garenne (92) dont la livraison est prévue au deuxième semestre 2018. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

« Situé à l’angle du boulevard du Général Leclerc et de la rue Auboin, Périsight bénéficiera d’un emplacement stratégique et d’une visibilité exceptionnelle, selon le communiqué de LaSalle. L’actif est en effet localisé le long du boulevard périphérique, au carrefour de trois grands pôles de renouvellement urbain du Nord-Ouest parisien : le quartier Victor Hugo de Clichy/Saint-Ouen, le quartier de la Porte Pouchet Paris 17ème et le quartier de Clichy-Batignolles accueillant le nouveau Palais de Justice. L’arrivée du métro ligne 14 et du tramway T3b, en plus du RER C, renforcera l’attractivité de la zone ».

Conçu par le cabinet d’architecte SCAU, l’immeuble fera partie d’un ensemble mixte proposant des bureaux, un hôtel trois étoiles, des locaux d’activités, un parking privé et un parking public. Le bâtiment sera conforme à la norme RT 2012 -30 % et bénéficiera des certifications HQE passeport bâtiment durable niveau excellent et BREEAM « Very Good ».

« Périsight répond à une double ambition: une relation à plusieurs échelles avec la ville et l’exigence d’une architecture pérenne et efficiente, poursuit le communiqué. Il a donc été conçu autour de cinq idées fondamentales : l’accroche avec le tissu urbain existant, l’ouverture du bâtiment sur la ville, le caractère d’icône pour la ville, la quête d’une simplicité efficace et les enjeux environnementaux. L’immeuble offrira des espaces de travail fonctionnels, particulièrement lumineux. Flexible et modulable, chaque plateau se prolongera sur ses deux extrémités par des loggias accessibles largement vitrées sur la ville, lieux de détente et de convivialité ».

Karim Habra, directeur France de LaSalle Investment Management, déclare : « Cette opération illustre parfaitement notre stratégie value add qui consiste à prendre un risque locatif en privilégiant les restructurations et les développements d’immeubles dans les marchés établis de la région parisienne. Périsight dispose de tous les atouts nécessaires pour convaincre les utilisateurs potentiels grâce notamment à un environnement tertiaire dynamique, une accessibilité remarquable et des espaces d’une grande qualité. Avec sa conception architecturale et sa visibilité exceptionnelle depuis le boulevard périphérique, Périsight deviendra sans nul doute un nouveau repère dans le paysage francilien ».

Les conseils de l’acheteur sont Aliuta, l’étude Allez & Associés, PWC et le cabinet De Pardieu Brocas Maffei. Les conseils du vendeur sont Les Notaires du Trocadéro, JLL et Nexity Conseil & Transaction.

Le financement a été assuré par Helaba Landesbank Hessen Thüringen. Les conseils du prêteur sont l’étude Allez & Associés, le cabinet Fairway et CBRE Valuation.

decathlon-Paris8

Swiss Life REIM (France) a acquis auprès de Stam REI, un fonds immobilier discrétionnaire géré parStam Europe, les murs d’un ensemble commercial situé à Paris QCA et loué à l’enseigne Décathlon. Les locaux, occupés par Décathlon depuis 1992, sont constitués de 3 niveaux de vente et d’un sous-sol pour une surface globale d’environ 6 000 m² dont 3 800 m² de surface de vente. Les travaux seront engagés courant 2015 pour réaménager l’intérieur du magasin, changer les ascenseurs et revoir l’accès PMR (Personnes à mobilité réduite).

« Cette acquisition est une réelle opportunité en phase avec notre stratégie sur les commerces, qui privilégie les pieds d’immeuble de centre-ville ou les supermarchés, plus résilients dans la conjoncture actuelle », affirme Fabrice Lombardo, directeur de la structuration et de la gestion de portefeuille chez Swiss Life REIM (France).

Un pool d’investisseurs institutionnels a été réuni pour constituer un OPCI. « Le dernier trimestre de l’année 2014 a été exceptionnellement chargé pour Swiss Life REIM (France) avec de nombreuses acquisitions dans tous les secteurs immobiliers et 2015 s’annonce également très riche », précise Frédéric Bôl, président du directoire de Swiss Life REIM (France).

Côté acquéreur, Maître Vincent Gérard de l’étude Gérard & Associés, notaires à Paris, le cabinet Clifford Chance, PriceWaterhouseCoopers, Artelia pour les diligences techniques sont intervenus dans cette transaction.

Côté vendeur, System Invest Beratungsunternehmen für die Immobilienwirtschaft GmbH pour la commercialisation, Attal et Associés, notaires à Paris, et le cabinet Gide Loyrette Nouel sont intervenus.

Le Cardinet

Swiss Life REIM (France) a acquis, pour le compte d’un OPCI, auprès d’un fonds géré par LaSalle Investment Management, l’immeuble de bureaux « Le Cardinet », situé à Paris 17e, dans le quartier Clichy Batignolles.

L’immeuble totalise plus de 8 000 m² et est entièrement loué. Multilocataire, il accueille notamment Pôle Emploi pour environ 1/3 des surfaces.

Cet actif s’inscrit dans un grand projet d’aménagement de la ZAC Clichy-Batignolles, un projet mixte composé de logements, de bureaux, de commerces, d’un pôle culture, d’équipements publics et du futur palais de justice de Paris.

Pour cette transaction, sont intervenus côté acquéreur : le cabinet Landwell sur les aspects juridiques, fiscaux et de structuration, PriceWaterhouseCoopers sur la partie comptable et sociale et Me Vincent Gérard, notaire à Paris. Côté vendeur, le cabinet Clifford Chance était le conseil juridique et Me Roux, le notaire. La transaction, dont le montant n’a pas été indiqué, a été réalisée par l’intermédiaire de DTZ, qui était mandaté en coexclusivité avec CBRE.

La SCPI Notapierre a acquis auprès de Nexity deux immeubles de bureaux HQE et BBC à Ermont-Eaubonne (95). Les deux immeubles de bureaux, situés au pied de la gare d’Ermont-Eaubonne, se développeront sur une surface utile globale de 11 304 m2. Le premier bâtiment, Bali, sera équipé d’un restaurant d’entreprise et de 5 351 m2 de bureaux. Cap Vert, le deuxième immeuble, se composera d’un rezde- chaussée commercial de 341 m2 et de 6 040 m2 de bureaux. Cet ensemble de bureaux sera réalisé par Nexity pour le compte de GMF VIE, qui s’est engagé sur un bail ferme de 12 ans. La livraison

prévisionnelle du premier bâtiment est fixée au 2e trimestre 2013, et au 3e trimestre 2013 pour le deuxième bâtiment. L’étude de maître Bresjanac (Paris) était conseil des deux parties. La SCPI Notapierre a été conseillée également par B&C France et la Transaction a été réalisée par Sorovim Entreprise.

Viveris REIM acquiert, pour le compte de l’une des SPPICAV dédiées qu’elle gère un immeuble de bureaux en Vefa situé à Boulogne-Billancourt.

Cet actif, dont la livraison interviendra à l’automne 2013, se composera de deux bâtiments : l’un en R+7 situé route de la Reine, totalisant près de 4 600 m2, l’autre en R+5 situé rue de l’Est totalisant près de 1 900 m2. Un parc de stationnement commun aux deux bâtiments sera également construit sur 2 niveaux en sous-sol.

Ce projet sera certifiée HQE Bâtiments Tertiaires – Millésime 2008 (avec addendum de février 2011) label BBC Effinergie 2005 et BREEAM Very

Good.
Par ailleurs un Bail en l’Etat Futur d’Achèvement (Befa) a été signé sur les deux bâtiments (70 % de la surface totale) avec Les Nouveaux Constructeurs, comportant une annexe environnementale “visant à maintenir et optimiser les performances environnementales de l’immeuble tout au long de la relation locative”.
Pour cette acquisition, Viveris REIM a été assistée par Maître Vincent Gérard et conseillée sur tous les aspects locatifs et en particulier sur la mise en place de baux verts, par Maître Marie- Odile Vaissié, Cabinet Lefèvre Pelletier & Associés. Le vendeur était assisté par Maître Robert Théret et conseillé sur les aspects locatifs par Maître Isabelle Jaulin, Cabinet LIGL.

Viveris REIM a cédé un actif de bureaux situé square Desaix, à Paris, pour le compte de l’OPCI Delta Immo. Datant des années 30 et restructuré en 1990, l’immeuble multi‐locataires développant 1 380 m2, a été cédé à un investisseur privé pour un montant de 9,5 M€ actes en main. Cette transaction a été réalisée par Viveris REIM, assistée de Maître Vincent Gérard (Bresjanac, Savary de Beauregard, Gérard, Guibert, Foucault, Vaillant, Erout et de la Taille Lolainville notaires associés), Maître Frank Lodier (Office Notarial à Vanves) pour l’acheteur et BNP Paribas Real Estate comme agent immobilier. Cette

cession s’inscrit dans le cadre de la politique d’arbitrage dynamique de l’OPCI Delta Immo.

La SPPICAV Viveris Odyssée a clôturé l’année 2011 sur la conclusion d’une deuxième opération avec le groupe Casino portant sur la rotation d’actifs commerciaux concernant 12 immeubles pour un montant global d’environ 63 M€. Les biens concernés sont des surfaces alimentaires sous enseigne Hyper Casino, Casino Supermarché et Leader Price ainsi que des galeries marchandes d’hypermarchés Géant Casino. “Ils sontlocalisés sur des zones à fort potentiel économique et démographique qui privilégie la première couronne parisienne et les régions PACA et Rhône Alpes”, précise le groupe.La plupart des investisseurs qui avaient constitué le premier tour de table ont participé à cette augmentation de capital, rejoints par six nouveaux investisseurs institutionnels de type assureur, mutuelle, banque ou corporate.

Pour cette opération, Viveris REIM était assistée du cabinet Gide, Loyrette & Nouel, de Maître Vincent Gérard, notaire à Paris (Etude Normand, Bresjanac, Savary de Beauregard, Chapelain, Gérard, Foucault et Vaillant). Le groupe Casino était assisté de Maîtres Jacques Michaudet (Etude Balaÿ, Michaudet et Courtet, notaires à Saint Etienne), Laurent Pargade (Etude Pargade, notaires à Paris) et Sandrine Leroy Demoulins (Etude Ginisty, Fil, Blanchet, Leroy‐Demoulins et Hebert, notaires à Paris).